Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Films rares…

Cinéma

Films cultes et thématiques

harlequin-affiche-40x60-fr-80-robert-powell

Harlequin

Film australien réalisé par Simon Wincer

Sortie : 1980

Image de prévisualisation YouTube

Synopsis

Le jeune sénateur Rick Rast est appelé à remplacer un homme politique influent, mort dans d’étranges conditions. Au même moment, Gregory Wolfe (Robert Powell), un mystérieux inconnu, vient bouleverser son existence en guérissant de manière mystérieuse le cancer de son fils Alex…

Connu pour être à l’origine du renouveau du fantastique australien à la fin des années 70, le scénariste Everett De Roche écrit en 1980 un scénario extrêmement ambitieux qui fait référence à deux événements historiques majeurs. Il reprend notamment l’histoire de Raspoutine qui, au début du 20ème siècle a réussi à s’introduire dans l’entourage du Tsar (ici, le politicien s’appelle Rast, parfaite anagramme) en guérissant son fils. A cette histoire connue de tous, l’auteur ajoute une affaire trouble qui a touché l’Australie en 1967 : la disparition mystérieuse par noyade présumée du Premier ministre australien Harold Holt. A partir de ces deux événements distincts, De Roche compose une histoire à la lisière du fantastique où un personnage de gourou sert de révélateur aux protagonistes qui sont aux prises avec une étrange affaire politique. Ainsi, à la manière du personnage principal du Théorème de Pasolini, le magicien Gregory Wolfe n’est que le reflet des désirs de chaque personnage. Il est donc l’ami rêvé du petit garçon malade, l’amant fantasmé de la mère de famille et la conscience du politicien qui s’apprête à cautionner les agissements mafieux de son entourage direct. D’une belle richesse thématique, Harlequin arrive à capter notre attention grâce à la douce étrangeté qui émane des plans les plus simples. Opérant sans cesse un léger glissement vers le surnaturel, le réalisateur Simon Wincer arrive à rendre palpable le malaise des personnages et leur trouble intérieur.

harlequin

Bienvenue_Mister_Chance

Bienvenue

Mister Chance

Film américain réalisé par Hal Ashby

avec Peter Sellers, Shirley MacLaine.

Sortie : 1979

Image de prévisualisation YouTube

Synopsis

L’insouciant Mister Chance (Peter Sellers) vit de peu et ne manque donc de rien dans la propriété dont il est le brave et compétent jardinier. Lorsque son patron vient à mourir, Chance est brutalement congédié. Mais il s’adapte si mal au monde extérieur qu’il se fait renverser par la luxueuse automobile de la belle Eve Rand. La conductrice, redoutant les suites éventuelles de l’accident, le fait examiner par son médecin personnel et l’héberge chez elle. Par la simplicité de son attitude et de ses propos, Chance ne tarde pas à faire la conquête de toute la maisonnée. Benjamin Rand, en particulier, le maître de céans, un milliardaire proche à la fois de la mort et du président des Etats-Unis, croit déceler dans ses propos la marque d’une sagesse infinie…

Peter Sellers

A suivre…

RETOUR ACCUEIL

Pas de Commentaires à “Films rares…”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Fermé |
You're on my official's WEB... |
air du temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog